Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 1  visiteur actif  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Communiqués de Presse

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

     Rechercher
    
   

 Actualités


Les liens sponsorisés
L'année a été celle de tous les records pour les liens sponsorisés. La concurrence fait rage, la chasse aux affiliés aussi.
Le marché des liens promotionnels est un des plus tronçonnés du web. Les trois grands prestataires de solutions se livrent depuis le début de l'année une bataille sans merci. Objectif : recruter le plus de sites affiliés possible.

Comme nous vous l'indiquions dans un dossier précédent, le Journal du Net tient à jour très régulièrement un tableau de bord indiquant qui a signé avec qui. Voici l'adresse :
http://www.journaldunet.com/0210/021022tablopromo.shtml

Mais dans ce domaine, rien n'est figé et les contrats se font et se défont très vite. Parmi les grands changements de l'année, on peut citer :

Yahoo qui a remplacé Espotting par Overture.
Ce changement a d'ailleurs provoqué de nombreuses réactions parmi les autres affiliés d'Overture qui voyaient Yahoo comme un concurrent. Et en première ligne, citons T-Online, parti chez Google en septembre dernier. Lycos a même porté plainte pour les mêmes raisons.

A noter également l'attitude de Microsoft qui a préféré signer avec WebRelevance, une start-up américaine peu connue plutôt qu'avec Overture, pour son portail MSNBC.com. On sait que Microsoft cherche aussi à développer sa propre technologie de liens promotionnels. Si cela arrive, les mouvements s'amplifieront encore dans le secteur.

Freeserve, tout pour Overture
Overture fournissait les liens promotionnels à Freeserve. Mais à la fin de l'année, il a réussi à mettre Google dehors même pour la technologie de moteur de recherche. Il propose à Freeserve la technologie d'Altavista, qu'il a acheté en février 2003.

Et Espotting
Le départ de Yahoo a été difficile pour Espotting mais il réussit tout de même à signer de gros contrats. Au Royaume-Uni par exemple, il a pris la place d'Overture sur tout le réseau de la chaîne télévisée ITV. Un joli coup. Comme la signature avec le groupe Emap.

 Imprimer Donner votre avis

A voir également

Le feuilleton Yahoo
Que vont devenir les annuaires ?

 
 

Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
© Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

 
Webmaster