Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 8  visiteurs actifs  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Communiqués de Presse

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

   Sondage
Pour vous, l'affiliation est ?
15%morte et enterrée
11%revenue sur le devant de la scène
20%en train de se rationnaliser
31%une vaste escroquerie
24%un moyen de gagner de l'argent

 Actualités > Dossiers


"La satisfaction des internautes prime"
Elie Sloïm est responsable de la société Temesis, spécialiste de l'e-qualité. Nous lui avons posé quelques questions sur la qualité d'un référencement. Instructif.
Pour vous, quels sont les critères d'un référencement réussi aujourd'hui ?
Nous sortons progressivement d'une période où la qualité d'un référencement se mesurait directement à travers l'audience générée sur le site. Pour tout créateur de site, un grand nombre de visiteurs était un signe de qualité, quand bien même le trafic généré n'était pas qualifié.
Nous sommes ainsi très nombreux à avoir cru qu'un fort trafic était en soi un élément clé du succès d'un site. Entre temps, le modèle de rentabilisation des sites Internet par la publicité a presque disparu, et nous avons par ailleurs compris que le modèle e-commerce serait pour l'instant réservé à des enseignes capables de mobiliser des moyens importants sur une longue durée. Nous savons maintenant qu'un site Internet ne peut être rentabilisé de façon durable qu'à travers son contenu ou les services qu'il propose.
Le référencement suivra le mouvement. Dorénavant, un référencement réussi sera l'art de faire venir un nombre de personnes véritablement ciblées, qualifiées et concernées par le contenu et/ou les services proposés sur le site. Par ailleurs, pour faire en sorte que le ciblage soit de plus en plus fin, la démarche de référencement sera de plus en plus associée au marketing du site. Ces deux éléments contribueront ensemble à mettre en place des services en ligne qui fonctionnent de manière durable.

Comment un responsable de site peut-il mesurer cette qualité ?
Pour répondre à la deuxième partie de votre question, il est effectivement essentiel que les responsables de site mesurent et suivent la qualité du référencement.
L'indicateur essentiel qui devra être suivi et amélioré sera le rapport entre les investissements mobilisés pour référencer un site d'une part et selon les cas, le nombre de prospects, de ventes, de contacts générés sur un site grâce à ce biais.

  • Les autres sujets du dossier :
    - Bilan de santé
    - Les META sont-elles inutiles ?

    En juin dernier, vous aviez écrit un article sur "Référencement et e-qualité" où vous vous posiez de nombreuses questions sur le référencement payant, danger pour la qualité ? Où en êtes-vous de ces réflexions aujourd'hui ?
    Globalement, il me semble que les outils de recherche ont plutôt bien pris le virage du référencement payant. Les internautes sont généralement correctement avertis des différences entre liens sponsorisés et liens gratuits, et il me semble que le danger de voir des sites de mauvaise qualité bien référencés pour la simple raison qu'ils payent est moins aigu que ce n'était le cas à la mi-2002.
    En pratique, les liens sponsorisés sont souvent achetés par des sites professionnels, qui ont un objectif rapide de rentabilisation. Dans ces conditions, rares sont ceux qui achètent des liens sans avoir l'espoir d'en tirer un retour sur investissement rapide. C'est pourquoi ces sites ont généralement les moyens de proposer des produits ou des services de qualité. En ce sens, les liens sponsorisés ont sans doute contribué à mettre en évidence des sociétés qui se donnaient les moyens de leurs ambitions sur le Web. En revanche, l'article mettait en évidence des risques de glissement vers un modèle excluant les sites ne possédant pas les moyens de payer et je crois que ces risques existent toujours.

    Quoi qu'il en soit, je continue à penser que le travail des référenceurs et des outils de recherche est finalement le même : améliorer la visibilité des sites Internet, c'est à dire faire en sorte qu'il soient facilement trouvés par leur public potentiel qui sera alors satisfait.
    A chaque fois que les référenceurs et les outils de recherche perdent de vue la satisfaction conjointe de leurs clients et de leurs utilisateurs, ils sont rappelés à l'ordre.

    En quoi consiste une "démarche qualité" pour un professionnel du référencement ? Qu'y gagnent les responsables de sites qui font appel à des référenceurs qui respectent des normes qualité ?
    La démarche qualité pour un professionnel du référencement et plus généralement pour les professionnels des activités en ligne est la même que pour n'importe quelle activité hors ligne, la réactivité en plus. En pratique, il s'agit de maîtriser parfaitement les processus du référencement, de mettre en place des outils et des indicateurs pour en mesurer l'efficience, de se fixer des objectifs d'amélioration en se donnant des moyens de s'y tenir, et finalement de connaître suffisamment son offre pour s'engager de manière durable vis à vis de ses clients.
    Par ailleurs, pour les métiers du Web, dont font partie les référenceurs , la légèreté des systèmes qualité n'est pas un objectif, mais une nécessité absolue. Cela tombe bien car l'intérêt des démarches qualité modernes se mesure à leur efficacité. Ces démarches évoluent actuellement dans le bon sens et les systèmes lourds et contraignants sont maintenant désignés à part entière comme des ennemis de la qualité. C'est une vraie révolution.

    Pour répondre à la deuxième partie de votre question, pour un professionnel, faire appel à des référenceurs certifiés ou en démarche qualité, c'est bénéficier d'une assurance et une garantie supplémentaire. En effet, dans tous les cas, un professionnel en démarche qualité a une bien meilleure connaissance de son offre, et en ce sens, il est mieux à même d'identifier les besoins et les critères de satisfaction de ses clients.

    Elie Sloïm http://www.temesis.com
  •  Imprimer Donner votre avis

    A voir également

    Mini-site : bien choisir son adresse
    L'essence de la soumission payante

     
     

    Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
    © Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

    Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

     
    Webmaster