Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 84  visiteurs actifs  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Communiqués de Presse

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

   Sondage
Pour vous, l'affiliation est ?
15%morte et enterrée
11%revenue sur le devant de la scène
20%en train de se rationnaliser
31%une vaste escroquerie
24%un moyen de gagner de l'argent

 Actualités > Dossiers


Adsense - ContentMatch : les détails des offres
Comment sont apparus les liens contextualisés ? Quelles différences avec les liens publicitaires traditionnels ? La réponse avec les Adwords et ContentMatch.
Adsense : une offre significative signée Google.
Présenté en mars dernier aux Etats-Unis, le nouveau programme promotionnel de Google s'appelle Content Targeted Advertising ou plus simplement Adsense. Il est toujours basé sur le système d'enchères de mots-clés AdWords, mais il diffère en plusieurs points.
- D'une part, le choix des mots-clés les plus appropriés ne se fait plus manuellement, mais automatiquement, grâce à la solution technologique proposée. - D'autre part, les liens publicitaires ne sont pas affichés sur les pages de résultats des outils de recherche, mais sur une page web « statique », en fonction du contenu de cette page.


D'après la direction de Google France, il est destiné à rentabiliser les weblogs, newsgroups, pages perso et autres espaces invendus de sites médias. L'affichage des liens se « démocratise » : il n'est plus réservé aux seuls grands sites. Tous les sites, même les plus petits, pourront bénéficier de cette source de revenus qui apparaît dans les espaces publicitaires traditionnels (emplacement généralement réservés à des bannières ou des skycrapers).
Le premier client des Adsense a été Lycos.

La pertinence d'Adsense
En Europe, le service Adsense a d'abord été inauguré en Allemagne et en Grande-Bretagne, avant d'être introduit en France. Pour les annonceurs, l'avantage capital de ce produit est de bénéficier d'un réseau plus important que celui de sites adhérents au programme AdWords. Concrètement, ils voient leurs liens publicitaires s'afficher automatiquement sur les pages de contenus de sites éditoriaux.
Lancé en France, à titre d'expérimentation, AdSense devrait se généraliser, sachant que Google a déjà préparé son entrée sur l'Hexagone, en déposant le nom de domaine www.adsense.com.fr. A suivre.

Content Match : l'autre offre d'Overture
En réponse à l'offre Adsense de Google, Overture a lancé à son tour ContentMatch, également basé sur une analyse contextuelle. Ce service permet de placer des liens sponsorisés sur des pages de contenu, le choix des liens se faisant par analyse automatique du texte de la page. Il est déjà présent sur le portail de MSN.com.
Overture estime déjà le marché de la publicité contextualisée à 2 milliards de dollars, d'ici cinq ans. Fort de ses 88 000 clients annonceurs, la société entend commercialiser son programme Content Match aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.

L'impact des messages contextualisés ?
Les liens contextualisés ouvrent d'autres perspectives à Google et à Overture. Ils leur permettent d'enrichir leurs supports promotionnels, en dépassant les seuls outils de recherche ; mais aussi de susciter une sérieuse concurrence avec les régies publicitaires classiques et leurs bannières graphiques. Reste à savoir si la seule utilisation technique des outils sémantiques garantit une efficacité systématique, en matière de liens promotionnels, au point d'en oublier la compétence humaine.

 Imprimer Donner votre avis

A voir également

« Un taux de clics plus élevé »
Des liens publicitaires aux liens contextualisés

 
 

Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
© Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

 
Webmaster