Actualites  Archives
 Inscription | Plan du site | 6  visiteurs actifs  
  
     A la Une
  Actualités
  Dossiers
  Coin Technique
  Annonces Web
  Référencement

     Diagnostic
  Popularité Site Web
  Positionnement Moteur
  WebPage Alerte
  Positionnement Google

     Archives
  Sélection
  Expérience qui parle
  Internet quotidien
  Tous les dossiers

     Services
  Communiqués de Presse

     Contact
  Nous contacter
  La protection des données personnelles

     Technique
  Merise

     Login
   
    
Inscription

Mot de passe oublié?

   Sondage
Pour vous, l'affiliation est ?
15%morte et enterrée
11%revenue sur le devant de la scène
20%en train de se rationnaliser
31%une vaste escroquerie
24%un moyen de gagner de l'argent

 Actualités > Dossiers


Facteurs bloquants : les repérer, les contrer
Explications sur ce que l'on appelle les facteurs bloquants du référencement et genèse du phénomène à travers les trois grands blocages : sites dynamiques, Flash et frames.
N'en déplaise aux nostalgiques, aujourd'hui, les sites professionnels développés en html sont rares. Pour mettre en ligne un grand nombre d'informations, toutes de natures différentes, faciles à mettre et à archiver, on a développé les sites dynamiques. ASP, PHP... les langages se sont multipliés. Les gains sont évidents mais ils ont leur revers : en effet, les moteurs de recherche ne reconnaissent pas les URL des sites dynamiques et donc ne les référencent pas.

Le problème se pose aussi avec les sites à frames. Là, les pages sont référençables mais une frame peut très bien être référencée sans celles qui l'accompagnent. Du coup, au moment où l'internaute fait sa recherche, il tombe sur une page sans le menu qui est généralement dans une frame à part.

Décidément, les robots des moteurs sont difficiles à séduire puisqu'ils ont aussi du mal avec le Flash, mais là, ce n'est pas pour la même raison. Aujourd'hui, pour référencer un site, les robots privilégient le contenu textuel des pages plus que les balises méta de type description ou même title. En clair, si vous n'avez pas de texte sur le même sujet que vos mots clés sur votre page d'accueil, vous risquez d'être relégué dans les dernières pages. Et avec du flash, aucun élément textuel n'est repéré par les robots. Le risque est grand.

Contrer les facteurs bloquants
Devant tous ces facteurs bloquants de type technique, les référenceurs professionnels ont trouvé des solutions. Généralement, ils utilisent des techniques destinées à rendre les pages acceptables par les moteurs. Voir le volet technique du dossier.

Ceci dit, tous les moteurs ne sont pas égaux devant le flash, les frames et les sites dynamiques. Certains font des efforts pour les référencer. (Un argument commercial intéressant). Fast/ All the web et Google se servent des logiciels de développement des documents (Flash Flash SDF, Software Development Kit) pour pouvoir repérer le texte et les liens insérés dans les animations flash. Ceci dit, les résultats ne sont pas encore tout à fait probants.

Si l'on tient à un référencement correct, le mieux est de s'adresser à des professionnels qui vont développer une arborescence des sites dynamiques ou flash en html.

Cloaking ?
Les techniques utilisées par les référenceurs n'ont rien à voir avec le cloaking. Cette technique consiste à créer des pages différentes pour les internautes et pour les robots des moteurs. Pour beaucoup, elle s'apparente à du spamdexing c'est-à-dire que l'on cherche à duper les robots en leur proposant des fausses pages.

 Imprimer Donner votre avis

A voir également

Référencement dynamique : sondages et point technique sur le PHP
La technique de l'URL rewriting
" On ne peut plus se débrouiller seul "

 
 

Sam-Mag - Un site du réseau ACORUS 1996-2007
© Copyright ACORUS All rights reserved.- Mentions légales

Ce site respecte la loi Informatique et Libertés. Pour en savoir plus sur la protection des données personnelles, cliquez

 
Webmaster